Partager

Exposition Joyaux du bouddhisme cambodgien

Du 15 octobre au 28 février

L’exposition « Joyaux du bouddhisme cambodgien » est née d’une collaboration exceptionnelle entre le musée des Beaux-arts et de la Dentelle et des chercheurs associés à l’Institut Thématique Interdisciplinaire HiSAAR (Histoire, sociologie, archéologie et anthropologie des religions) de l’Université de Strasbourg, à l’occasion de l’organisation à Alençon d’une journée d’étude consacrée à la dernière vie du Buddha prenant appui sur la collection d’objets en provenance d’Asie du Sud-Est constituée par l’Alençonnais Adhémard Leclère (1853-1917), Résident de France au Cambodge de 1886 à 1910 pendant le Protectorat.

Le parcours de visite s’organise en deux grands chapitres. Le premier permet d’aller à la rencontre d’un homme exceptionnel, Siddhārtha Gautama, prince du clan des Śākya qui vécut au Ve siècle av. J.C. dans le Nord de l’Inde. Celui-ci, après avoir pris conscience de l’impermanence de la vie, renonça aux plaisirs de sa vie de Cour et devint ascète pour se consacrer à une quête spirituelle devant le conduire à l’Éveil. Devenu un Buddha, il délivra son enseignement au sein de sa communauté jusqu’à sa mort. Ses disciples diffusèrent son message à travers toute l’Asie. Une sélection d’œuvres s’attache aux « Trois Joyaux » du bouddhisme que sont le Buddha, sa doctrine et sa communauté. De grandes bannières peintes et des dessins aquarellés illustrent des épisodes de la dernière incarnation du Buddha ou évoquent des scènes de ses très nombreuses vies antérieures. Les sculptures du Buddha attestent de l’extrême codification de la représentation de l’Éveillé en termes de gestes et postures comme de caractéristiques physiques. Les photographies ramenées par Adhémard Leclère forment un témoignage majeur des communautés monastiques de son temps. Le second volet de l’exposition est consacré à l’autre source d’inspiration essentielle de l’art khmer, le Rāmakerti. Version cambodgienne de la grande épopée indienne du Rāmāyaṇa, ce chef d’œuvre témoigne de la pénétration du bouddhisme dans la littérature classique.

Une exposition présentée du 15 octobre 2022 au 28 février 2023.

Retrouvez le dossier de presse de l'exposition en cliquant ici.