Partager

Les expositions temporaires

- L'art des dentellières d'Alençon

Dans l'intimité d'un atelier d'exception

19 mai - 19 septembre 2021
En partenariat avec le Mobilier national

Au cœur de cette exposition se trouvent des pièces de petites dimensions, des trésors de fil qui renferment dans leurs fibres le savoir-faire rare et précieux acquis par des générations de femmes depuis le XVIIème siècle et transmis au quotidien avec ferveur par les dentellières de l’Atelier national du Point d’Alençon. Des projets en cours complètent le parcours. Une vidéo immersive met de façon inédite à la disposition des visiteurs les résultats de la dernière collecte de témoignages conduite auprès des dentellières d’Alençon, qu’elles soient apprenties, expertes ou retraitées, dans le cadre d’une enquête ethnographique réalisée par Yann Leborgne de la Fabrique de Patrimoines en Normandie pour l’association « La dentelle au Point d’Alençon » avec le soutien de la Ville d’Alençon. Cet outil inédit permet de pénétrer dans le monde sensible de la dentellière et de partager sa passion, ses difficultés, ses aspirations, son engagement indéfectible en faveur de la conservation et la transmission du savoir-faire du Point d’Alençon.

Cette exposition s’inscrit dans un cycle d’événements conçus par le musée des Beaux-arts et de la Dentelle pour célébrer le 10e anniversaire de l’inscription du savoir-faire de la dentelle au Point d’Alençon sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité par l’Unesco.

 

- Entre les fils

Carte blanche à Sandrine Pincemaille

19 mai - 31 août 2021
En partenariat avec le FDAC de l'Orne

Fruit d’un partenariat inédit entre le Fonds départemental d’art contemporain de l’Orne et le musée des Beaux-arts et de la Dentelle, l’exposition "Entre les fils" s’inscrit dans le cycle d’évènements conçus pour célébrer le 10ème anniversaire de l’inscription du savoir-faire de la dentelle au Point d’Alençon sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité par l’Unesco. Elle fait dialoguer les artistes Diana Brenan, Anne Laval, Florence Bost, Sandrine Pincemaille et Pédro avec le patrimoine dentellier du territoire. Organisée sur deux sites (Hôtel du Département et musée des Beaux-arts et de la Dentelle), elle s’envisage comme un parcours à la découverte de productions artistiques marquées par la légèreté et la transparence, qualités intrinsèques d’une dentelle pluriséculaire qui ne cesse de demeurer une source d’inspiration pour la création contemporaine.

Plus d'infos sur le site du Conseil départemental

 

Carte blanche à Sandrine Pincemaille

Baignée dans le textile depuis l’enfance, Sandrine Pincemaille, diplômée de l’École Supérieure des Beaux-arts d’Angers, est licière et artiste plasticienne. Avec une technique personnelle issue de recherches et d’expérimentations et une matière non noble, le fil de colle travaillé à chaud, elle compose une écriture de la transparence imprégnée de souvenirs fugaces et d’émotions enfouies.

Ses œuvres prennent la forme de tapisseries ou de sculptures de dentelle, élaborées avec des fils incolores ou métalliques affranchis de tout support. Entre figuration et abstraction, les pièces présentées convoquent les notions d’espace et de temps et invitent une présence féminine discrète et silencieuse gardienne des savoir-faire textiles d’hier et d’aujourd’hui. Sandrine Pincemaille instaure ainsi un dialogue poétique entre patrimoine et création contemporaine.

L'exposition présente 17 oeuvres qui retracent près de 20 ans de recherches.

 

Vous êtes enseignant et souhaitez faire découvrir l'exposition à votre classe ? Découvrez le document d'aide à la visite.